Morphologie

 

 

Le Berger Australien ou Aussie est un chien de taille moyenne.


La tête est forte avec des oreilles triangulaires tombantes.


Les yeux sont vifs et intelligents, ils peuvent être de différentes couleurs


Le corps est musclé avec des cuisses larges et une croupe bien inclinée.


La queue est coupée ou naturellement courte.


Les couleurs de pelage sont magnifiques, et seules sont reconnues les couleurs : bleu merle, rouge merle, noir, rouge, chacune avec ou sans marques blanches ou feu.

 

Il est classé dans le 1er Groupe de la FCI - Chien de Berger et de Bouvier.

 

 

 

 

Shawnee 

 SHAWNEE DE LA VILLA LOUBET

 

APTITUDES

 

C'est un chien polyvalent qui, s'il peut briller en exposition, est avant tout un chien avec d'extraordinaires qualités au travail.
Sa prestance et son esthétique ainsi que son formidable équilibre caractériel, ont tendance à en faire un chien à la mode, hélas!

 

Il peut être chien de berger ou de Bouvier, chien de piste ou de catastrophe, chien d’Agility ou d’Obéissance, chien pour handicapé ou chien guide-d’aveugle, et surtout chien de compagnie, compagnon des enfants. 

Le comportement, c’est la manière d’être et la façon d’agir dans l’environnement et les rapports avec les humains, les congénères et les autres animaux. 

Tout dépendra de la génétique ( caractère transmis par les parents-qui doivent être exemplaires), de la mère ( une lice équilibrée transmet par imitation ses caractéristiques, si elle est craintive ou agressive également !), du milieu d’éveil chez l’éleveur ( stimulations de toutes sortes : tactiles, visuelles, olfactives, etc. pour une bonne homéostasie sensorielle), du contact avec le milieu extérieur et ses composants ( Rue, personnes différentes, chiens, animaux), cela avant la fin du 3e mois de vie ( socialisation primaire).

 

 

Enfin, du milieu de vie chez le maître qui doit entretenir la résistance au stress, les contacts avec les éléments étrangers, et mettre en place les interdits et la hiérarchisation.

L’idéal c’est d’aller dans un Club ayant une Ecole du Chiot (concept de la « maternelle » pour chiens inventé et mis en place en France et à l’étranger par J. ORTEGA).

Voir site :

 

http://ecole.du.chiot.free.fr/  

 

 

Si tout cela a été observé, l’Australien a une bonne résistance au stress et s’adapte facilement à toutes les situations. 

Contrairement a beaucoup de races, il n’a pas une forte tendance à la dominance, il n’a pas un caractère réservé comme l’annonce le standard, mais plutôt des réactions saines et amicales avec les autres chiens ou les personnes.
Ce n’est pas un mou ni même un calme, il est attentif, vigilant, joyeux, dynamique, quelquefois trop vif. Il ne conviendra pas aux personnes qui veulent un chien soumis et apathique.
En éducation, il est très près du maître avec des aptitudes d’écoute et répond bien à l’apprentissage, on trouve rarement de l’indifférence ou de l’indépendance, sans pour cela tomber dans l’hyperattachement (trouble du comportement créé par le maître qui couve trop son chien).
Ce n’est pas un aboyeur invétéré, caractéristique qui se retrouve chez les races où la passivité et l’inquiétude dominent.
Ses aptitudes à l’utilisation sont multiples, grâce à son physique constitué d’une taille moyenne, avec un centre de gravité bien placé et un poids léger, un bon influx nerveux, tout ce qui contribue à donner de la vitesse et de l’agilité.
Ses facultés d’adaptation et son goût de la coopération avec le maître vont lui permettre de se livrer à toutes sortes d’activités physiques : Agility pour franchir les obstacles en restant aux ordres, obéissance rapide, précise et joyeuse, cheminement sur les gravats en décombres, concentration et volonté d’aller jusqu’au bout en pistage, course en harmonie avec le maître pour s’économiser en Canicross, une attention aux ordres et sens de l’initiative pour la conduite des troupeaux, etc.